A travers les siècles

Les actes de soumission imposés aux femmes

Comment appréhender les raisons des inégalités entre les femmes et les hommes. A partir de la perception du féminin de l’Antiquité à nos jours et à travers les actes de soumission imposés aux femmes par la société, la formation propose de comprendre les raisons de la tolérance envers les ségrégations et le refus de les voir accéder à la sphère publique. Pourquoi la République qui prône l’égalité et la liberté résiste à appliquer ces principes au féminin ?

Cette formation tout public s’adresse aux personnels soignants, aux personnels de la police, aux assistants sociaux et au monde associatif, (IFSI, CIDFF, etc…).

Démontrer l’instauration de l’idée de l’infériorité des femmes dans les mentalités afin de contrer cette erreur d’interprétation longtemps admise par la société.

La perception des violences sexuelles faites aux femmes

Les violences sexuelles sur les femmes sont attestées de l’Antiquité à nos jours. Réprimées par la loi, elles ont souvent été tolérées par la société pour diverses raisons. Les femmes violentées n’ont jamais été entendues et défendues comme elles le méritaient. Elles furent souvent accusées de complicité ou de l’avoir « bien cherché ». Comment expliquer cette permanence ? Comment susciter une véritable condamnation de ces violences ?

Cette formation tout public s’adresse aux personnels soignants, aux personnels de la police, aux assistants sociaux et au monde associatif, (IFSI, CIDFF, etc…).

Témoigner de la permanence des violences physiques et sexuelles faites aux femmes et expliquer les  difficultés pour les avouer et  les faire condamner.

La perception de la vieillesse féminine

La vieillesse n’a jamais bénéficié d’un bon regard, car plus que la mort, le grand âge a toujours effrayé les sociétés. Et plus encore, la vieillesse des femmes ! Quelles raisons expliquent les insultes, les critiques et les féroces caricatures adressées aux femmes âgées ? Pourquoi la société attribue depuis toujours la qualité de mieux vieillir aux hommes et condamne les femmes ridées et fatiguées par les années ? Pourquoi la perception de la vieillesse féminine, assimilée à une malédiction depuis l’Antiquité, a perduré jusqu’à nos jours  ?

Cette formation tout public s’adresse essentiellement aux personnels soignants (IFSI, EPADH, etc…).

Témoigner de la permanence des violences physiques et sexuelles faites aux femmes et expliquer les  difficultés pour les avouer et  les faire condamner.

Prendre en considération les croyances ancestrales pour mieux ajuster le discours et  favoriser des relations sans faire de différence entre les sexes. 

France /brigitte.rochelandet@gmail.com / www.brigitterochelandet.fr / +33 (6) 70 12 22 78 / © 2018  Mise à jour -24/01/2019

  • Facebook
  • LinkedIn
  • Twitter